[Test] Plastifieuse A3 Olympia A330

Plastifieuse, plastificatrice, machine à plastifier ?

Peu importe le nom saugrenu qu’on peut donner à ces petites machines, elles font désormais partie des fournitures scolaires de base de beaucoup d’enseignement. On plastifie souvent dans les écoles primaires et maternelles mais plus rarement dans les établissements du secondaire.

Après en avoir parlé avec plusieurs collègues qui utilisaient des plastifieuses au collège pour un tas de choses, j’ai décidé de sauter le pas et d’acheter une de ses machines.

Quelle plastifieuse acheter ?

Bien sûr, vu que c’est un achat personnel, je ne voulais pas vider mon compte bancaire et suis donc parti sur des machines bon marché. Parmi les autres conditions, je voulais une plastifieuse capable d’avaler du A3. Si le but est de placarder des affiches dans la classe autant que ce soit visible. Je voulais aussi pouvoir utiliser plusieurs épaisseurs de papiers et pas seulement du 85 microns de base. Si elle pouvait plastifier à froid, ça pourrait être un plus.

Avec toutes ces conditions, on trouve un peu partout de bonnes machines autour de 100 €. Puis, je suis tombé sur l’Olympia A330 qui coûte une trentaine d’euros sur Amazon. La technologie étant si belle, il m’a fallu un clic pour la commander.

La machine est arrivée le lendemain. Je vous passe le déballage mais point positif : elle est livrée avec quelques feuilles plastifiées pour l’essayer (A4 et formats inférieurs – pas de A3).

Plastifieuse
La bête

Mon avis

La machine est entièrement recouvert d’un plastique noir. Elle dispose d’un unique bouton sur le côté droit qui permet de l’allumer et de choisir le mode froid ou le mode chaud. Le cable d’alimentation ne s’enlève pas. Pas toujours pratique pour ranger mais on est quitte de le perdre.

J’ai plastifié une vingtaine de documents depuis que je l’ai et la machine a toujours bien fait son job. Le préchauffage est un peu long (aux alentours des 4-5 min) mais le résultat est parfait pour ce que j’en fais.

Je n’ai pas encore testé le mode de plastification à froid, ni les feuilles supérieures à 85 microns mais d’après les avis présents sur Amazon, il n’y aurait, a priori, pas de problèmes. Bref, si vous cherchez une plastifieuse A3 pas trop chère et qui fait son job, ça ressemble un bon plan.

Pour l’acheter donc, c’est par ici : Olympia A330 sur Amazon (lien non tracké).

Jupo Écrit par :

Derrière l'éléphant, se cache Jupo, un jeune prof de 26 ans. Lyonnais d'adoption, il travaille dans l'académie et parcourt aussi souvent que possible les rues de la capitale des Gaules. Passionné par la photo, les nouvelles technologies et l'histoire-géo, il relate sur ce blog ses envies, ses expériences, ses tests et son humeur.