[Test] Objectif 3 en 1 de chez Aukey

Aujourd’hui, j’ai reçu le modèle d’objectif 3 en 1 pour smartphone de Aukey. Déballage et premières impressions.

Introduction

J’adore la photo et je suis déjà bien équipé (comme vous pourrez bientôt le voir sur la page À propos). Aussi, quand je sors me promener, j’essaye de prendre avec moi le Sony a77 et quelques objectifs pour shooter quand je veux. Seulement voilà, la bête n’est pas discrète et pour certaines longues ballades ou les moments inopinés, mon iPhone peut vite s’avérer utile. Je ne reviendrai pas sur la qualité de photo du téléphone d’Apple qui est plutôt très bonne par rapport à la concurrence et qui permet de faire un peu mieux que dépanner. Je connaissais la possibilité d’ajouter de petits objectifs pour améliorer les photos prises par le téléphone, notamment les célèbres Olloclip mais ceux-ci restent assez chers. Il y a peu, j’ai découvert, via le blog de Tvog, qu’Aukey (une de mes marques préférées) avaient sorti plusieurs kits d’objectifs pour téléphone. Ni une, ni deux, j’ai décidé d’ajouter ce petit jouet à ma commande Amazon.

Déballage

Le facteur est passé et m’a donné un célèbre carton d’Amazon qui ne sont plus à présenter. Je signe, remercie le facteur et me presse d’ouvrir le carton. À l’intérieur, se trouve un petit emballage en carton recyclé et recouvert d’un film de protection en plastique. Le slogan de la marque est d’ailleurs « Go green with Aukey » et se retrouve sur les tranches de la boîte. Le package est donc sobre et bien pensé. Rien à redire.

Emballage
L’emballage en carton recyclé

Celui-ci s’ouvre facilement et je découvre le contenu de la boîte :

  • deux objectifs dont un 2 en 1 ;
  • deux pinces pour fixer les objectifs sur le smartphone ;
  • une toute petite pochette de rangement ;
  • un chiffon micro-fibre pour enlever les sales traces de doigts ;
  • une très brève notice d’utilisation.
Le contenu de la boîte
Le contenu de la boîte

Mise en place

La mise en place est plutôt rapide. Il faut glisser l’objectif désiré dans une des deux pinces et la fixer sur le smartphone tout en veillant à bien aligner l’objectif avec la lentille de l’appareil. Rien de bien sorcier. Petit plus, c’est une protection de caoutchouc disposée sur la pince qui vient s’appuyer contre l’écran du téléphone : aucun risque de rayure.

Le petit Fisheye fixé sur l'iPhone
Le petit Fisheye fixé sur l’iPhone
Le petit caoutchouc vient reposer contre l'écran
Le petit caoutchouc vient reposer contre l’écran

J’ai aussi essayé de fixer l’objectif par-dessus une coque officielle d’Apple et ça fonctionne à merveille.

Test rapide

J’ai commencé par tester l’objectif macro. Il faut, en réalité, dévisser le grand angle de l’un des deux objectifs pour obtenir le macro. Les résultats sont intéressants et j’imagine déjà m’amuser avec.

Crayon en macro
Crayons en macro
Le fisheye vu avec l'objectif macro
Le fisheye vu avec l’objectif macro
Paquerette en macro
Pâquerette en macro

Le grand angle semble faire le job même si je le testerai plus précisément dans d’autres conditions pour me faire une meilleure idée.

Une rue prise avec l'iPhone
Une rue prise avec l’iPhone
La même rue avec le grand angle
La même rue avec le grand angle

Le Fisheye déforme comme c’est attendu. Mais l’intérêt principal de ce type d’objectif est de suppléer un grand angle en redressant ensuite l’image. Ce que j’ai essayé de faire avec Photoshop. Évidemment, l’objectif reconnu est celui de l’iPhone mais comment pourrait-il en être autrement. J’ai donc appliqué le filtre « Grand angle adaptatif » avec des réglages manuels. Puis pour comparer, j’ai retravaillé la même image avec DxO View et son filtre « Distorsion Fisheye » pour des résultats intéressants. Encore une fois, il faudrait essayer avec d’autres images pour approfondir le test.

Tacite passé au fisheye
Tacite passé au fisheye
Tacite redressé dans Photoshop
Tacite redressé dans Photoshop
Tacite redressé dans DxO View 2
Tacite redressé dans DxO View 2

Conclusion

Ce petit kit de chez Aukey est pleinement suffisant vis-à-vis de son prix. Il permet de varier un peu les photos prises avec l’iPhone pour une dizaine d’euros. Il reste cependant un gadget qui n’est pas toujours utile, donc indispensable. Le macro est particulièrement intéressant et je pense que ce sera celui que j’utiliserai le plus. On peut toutefois regretter que les bouchons fournis ne protègent que la lentille avant des objectifs et non celle de l’arrière. De même, le kit n’est pas vraiment un 3 en 1 mais plutôt un kit 1 + 2 en 1 ou un 3 en 2. Mais là, c’est vraiment pinailler. 
Approuvé par l'éléphant

Jupo Écrit par :

Derrière l'éléphant, se cache Jupo, un jeune prof de 26 ans. Lyonnais d'adoption, il travaille dans l'académie et parcourt aussi souvent que possible les rues de la capitale des Gaules. Passionné par la photo, les nouvelles technologies et l'histoire-géo, il relate sur ce blog ses envies, ses expériences, ses tests et son humeur.