Spark, un client mail gratuit et disponible sur tous nos écrans

Il y a quelque semaines, j’écrivais que l’application Mail d’Apple me convenait très bien, aussi bien sous macOS que sur iOS, que j’appréciais sa disponibilité sur toutes les plateformes, etc. Comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis et qu’on me vantait encore les bienfaits d’Airmail, je me suis décidé à tester de nouveau différents clients mail. Airmail et Spark notamment. [Attention : Rien à voir avec les application Spark d’Adobe dont j’ai pu parler ici].

Spark avait l’avantage d’être gratuit sur iOS mais seul Airmail était disponible sur Mac, iPhone et iPad. Pendant deux semaines, j’ai donc fait cohabiter les deux clients.

Et devinez quoi : j’ai trouvé Spark sur iOS très bon.

Et Spark arriva sur macOS

Puis tout se précipita, Readdle, l’éditeur de Spark, ouvre une bêta publique pour tester son client mail sur macOS et rapidement l’application apparait dans l’App Store. Ni une, ni deux, je l’installe et retrouve toutes les fonctionnalités gratuites mais géniales du client sur iOS. En moins de deux, je désinstalle Airmail et Mail pour ne laisser que Spark sur tous mes écrans.

Spark sur Mac
Spark sur Mac

Les points forts de Spark

  • Boîte de réception intelligente : l’application reconnait et trie vos messages selon s’il s’agit de mails personnels, de notifications et ou de newsletters. Idéal pour se focaliser sur l’essentiel. Idéal aussi pour lui demander de vous notifier seulement des mails les plus importants.
  • Recherche intelligente : le champ de recherche possède les mêmes fonctionnalités que Spotlight d’Apple. Il suffit de taper une phrase courante du style “envoyé cette semaine avec des liens” (mais qu’en Anglais pour le moment”). Toutefois, j’ai l’impression que ce n’est pas encore bien au point ceci dit.
  • Choix intelligent de la signature : Spark repère automatiquement vos signatures les plus courantes et on peut les choisir par un glissement de doigt.
  • Réponse presque automatique en un clic : pour répondre un message bref du style “Merci”, “On s’appelle”, etc…
quickrapide
Les réponses rapides
  • Personnalisation de l’interface : moins personnalisable que sur les iDevices mais permet tout de même de concocter l’application à sa sauce.
  • Fonction “Snooze” pour reporter : Pas le temps de gérer un mail maintenant, repousser sa réception à plus tard pour ne pas l’oublier et prendre bien le temps de le traiter.
  • Actions rapides : comme c’est courant sur tous les clients mails, il suffit de glisser sur un message pour le supprimer, l’archiver, etc…

Only in English…

Seul point noir, l’application n’est disponible que dans la langue de Shakespeare sur Mac pour le moment. Un petit défaut qui devrait vite être réparé si l’on en croit les développeurs. Pas d’excuse pour ne pas le télécharger, même avec l’accent de David Beckham, ce logiciel est très simple à utiliser…

Une application disponible sur tous les écrans

Spark est disponible sur iOS (aussi bien iPhone que iPad), sur watchOS et sur macOS donc maintenant.

L’application gère la synchronisation par iCloud. Tout ceci permet d’entrer une seule fois les réglages de chacune de ses adresses mail.

 img_0892 

img_0893

 

Une petite démo ?

Readdle propose une petite vidéo introductive à Spark. Elle est disponible ici !

Jupo Écrit par :

Derrière l'éléphant, se cache Jupo, un jeune prof de 26 ans. Lyonnais d'adoption, il travaille dans l'académie et parcourt aussi souvent que possible les rues de la capitale des Gaules. Passionné par la photo, les nouvelles technologies et l'histoire-géo, il relate sur ce blog ses envies, ses expériences, ses tests et son humeur.

  • “Boîte de réception intelligente : l’application reconnait et trie vos messages selon s’il s’agit de mails personnels, de notifications et ou de newsletters. Idéal pour se focaliser sur l’essentiel. Idéal aussi pour lui demander de vous notifier seulement des mails les plus importants”

    Est-ce qu’il se base sur le tri de notre boite Gmail ou c’est un tri spécifique à Spark ?

    • A priori, c’est interne à Spark puisqu’il trie aussi les mails des autres comptes.