Avec Handbrake, convertissez toutes vos vidéos

Introduction

Il arrive toujours un jour ou l’autre où l’on veut visionner une vidéo mais que son format ne correspond pas à ce que l’on veut. Soit que le matériel ou le logiciel ne permet pas de la lire, soit que vous souhaitez compressez davantage le film pour gagner en espace. Se pose alors la question du convertisseur vidéo (ou plus précisément de l’encodeur vidéo). Pas la peine de chercher plus loin, il y a Handbrake.

Handbrake est un logiciel Open Source et gratuit et qui a l’avantage d’être multi-plateforme. On le retrouve aussi bien sous OS X, sous Linux ou sous Windows. Vous pouvez le trouver ici.

Le logo un peu kitsch de Handbrake
Le logo un peu kitsch de Handbrake

La force du logiciel à l’ananas

Handbrake s’avère très performant dans la conversion de vidéos, si bien que j’ai laissé tomber les autres logiciels même Adobe Media Encoder que j’utilisais auparavant.

Sa première force, bien sûr, c’est son ergonomie et sa puissance. En effet, le logiciel est esthétiquement bien fait et les fonctions sont bien pensées. De plus, Handbrake est capable de monopoliser toutes les forces de votre processeur pour convertir vos vidéos d’une manière plus rapide.

L'interface de Handbrake
L’interface de Handbrake

Réglages de l’image

La puissance de ce logiciel repose aussi sur les multiples options qu’il est possible de choisir dans l’encodage de la vidéo.

Le premier choix qui nous est proposé est le format de sortie : soit un fichier MP4, soit un fichier MKV. On peut aussi choisir d’optimiser le rendu pour le Web ou pour les anciennes générations d’iPod. Personnellement, je n’ai jamais testé la seconde option.

Viennent ensuite les options d’encodage pour l’image. Tout est réglable : le choix du codec (avec le support du H.264 et du récent H.265 entre autres), le nombre d’images par seconde (Framerate). D’autres fonctions plus spécifiques sont disponibles, notamment sur la qualité de l’encodage, auxquelles il n’est pas utile de s’intéresser. Souvenons-nous simplement que plus la conversion est accélérée (« veryfast »), moins bon sera le rendu.

Réglages du son

Dans l’onglet « Audio », d’autres options concernant le son sont disponibles.

Les options audio de Handbrake
Les options audio de Handbrake

Le logiciel permet de choisir les différentes pistes voulues (« Track »), leur encodage, leur type de son (mono ou stéréo), leur qualité et éventuellement le gain souhaité sur ces pistes. Dans la pratique, ces options sont efficaces lorsque l’on souhaite supprimé des pistes audio d’une vidéo.

Réglages des sous-titres

Dans l’onglet « Subtitles », il est possible de configurer les sous-titres, de les définir comme « sous-titres forcés » (« Forced only », pour les passages en langue étrangères sous-titrées) ou en incruster directement à l’image (« Burned in »), de choisir la langue et l’encodage des caractères (choisir UTF-8 pour voir les accents et les caractères français).

L'onglet des sous-titres
L’onglet des sous-titres

Réglages des chapitres

Le dernier onglet permet de renommer les différents chapitres de la vidéo.

L'onglet du chapitrage
L’onglet du chapitrage

Les pré-réglages

Handbrake propose également des pré-réglages en fonction de l’appareil utilisé. C’est rapide et tout est configuré automatiquement. Il suffit de cliquer sur « Toggle Presets » et de choisir son appareil de destination.

Les pré-réglages de Handbrake
Les pré-réglages de Handbrake

Conclusion

Handbrake est un logiciel de conversion vidéo efficace, gratuit et open source. Dès lors, il semble dommage de ne pas en profiter. On peut toutefois regretter l’absence d’un catalogue plus large des formats de sortie. Les versions précédentes proposaient notamment la conversion en .AVI. Un petit rafraichissement de l’icône pourrait aussi être une bonne idée. À part ça, aucune raison de s’en priver.

Jupo Écrit par :

Derrière l'éléphant, se cache Jupo, un jeune prof de 26 ans. Lyonnais d'adoption, il travaille dans l'académie et parcourt aussi souvent que possible les rues de la capitale des Gaules. Passionné par la photo, les nouvelles technologies et l'histoire-géo, il relate sur ce blog ses envies, ses expériences, ses tests et son humeur.